Tout déplier Tout replier

 

Les femmes photographes. C’est terminé !

 

*

Au musée de l’Orangerie et au musée d’Orsay :

"Qui a peur des femmes photographes 1939-1945"

Deux expositions d’excellente qualité.

1839-1919 : au musée de l’ Orangerie

1918-1945 : au musée d’ Orsay

(Mais où sont donc passées les photographes françaises ( ?) Nicephore Niepce doit se retourner dans sa tombe !)

* * *

Toujours au musée d’ Orsay,

j’ai apprécié très moyennement l’exposition sur la prostitution au XIXè siècle à Paris ..

Trop de photos pornographiques (les gens font la queue ... on se demande bien pourquoi, passé la première salle, vraiment rien de nouveau .. )

Trop d’amalgames.

. Que vient faire "La Présidente", Madame Sabatier, dans cette exposition. Une "belle amie", entre autres, de Théophie Gautier et de Richard Wallace, ne fait pas de vous obligatoirement une .. prostituée.

. Que vient faire dans cette exposition le lit défait d’une cocotte célèbre dont j’ai déjà oublié le nom .. ?

et surtout, noyée au milieu de toiles sans intérêt,

. la superbe "Olympia" de Monsieur Manet (peinture à laquelle Théophile Gautier n’a rien compris et que Malraux considérait - à raison - comme "la première toile de l’art moderne".

A ce propos, c’est la première peinture exposée dans un salon, que l’on a fait garder par la troupe, de peur qu’elle ne soit dégradée par la public. Les temps ont bien changé...

 
 

 
 

 
Accueil     |    Plan du site     |    Espace rédacteurs     |    Se connecter