Tout déplier Tout replier

 

Marie-Antoinette et ses quatre enfants ..

 

Vigée-Lebrun

"Marie-Antoinette et ses enfants"

par Madame Elisabeth Louise Vigée-Lebrun, huile sur toile, 1787

Un chef-d’oeuvre de tendresse.

La reine tient sur ses genoux son dernier fils, qui mourra deux ans plus tard.

A sa droite, sa fille, appelée Madame Royale, penchée légèrement sur elle et la caressant.

A sa gauche, le dauphin entrouvre le rideau d’un berceau vide : il symbolise la mort de Sophie Hélène Béatrix, la petite princesse qui n’a vécu que quelques mois.

*

Quelle femme rève d’un tel destin de mère ... ?

*

Deuxième enfant :

Quand on sait dans quelles conditions indignes, abjectes, le dauphin Louis-Charles de France est mort ..

Luios XVII

(1785 naissance à Versaille - enfermé au Temple en 1792 - mort dans une cellule sordide à 10 ans en 1795)

Elevé par le cordonnier Antoine Simon dans la prison du Temple, le jeune Daupin est manipulé afin de témoigner au procès de sa mère. Marie-Antoinette est acusée d’inceste. Elle a alors ce mot :

"J’en appelle à toutes les mères ".

A partir de 8 ans, aux ordres de son tuteur, vivant dans des conditions d’hygiène déplorables, il tombe gravement malade. En 1795, alors que les révolutionaires pensent l’utiliser comme monnaie d’échange avec l’armée autrichienne, comme ce fut le cas pour sa soeur, Louis XVII meurt de la tuberculose, seul et abandonné de tous.

*

* Premier enfant :

Marie-Thérèse Charlotte de France,

(1778-1851)

Madame Royale vécu à partir de 1795, à Vienne, à la cour de François II. Elle se maria en 1799, en Lettonie avec son cousin Louis Antoine d’ Artois, fils aîné du futur Charles X.

Elle n’eu jamais d’enfant. Elle resta toute sa vie traumatisée par les années terribles de la Révolution et par le destin tragique de ses parents et de son frère.

En 1824, à la mort de Louis XVIII, elle devient Dauphine de France, Elle mourra en 1851, près de Vienne, deux mois avant le coup d’Etat du Président de la Seconde République Louis-Naploléon Bonaparte .. futur Napoléon III.

*

 
 

 
 

 
Accueil     |    Plan du site     |    Espace rédacteurs     |    Se connecter